Actualité

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page

COMCOM du Pays de Lalbenque-Limogne, l'agriculture dévoile ses atouts

Journée d'échanges fructueux entre agriculteurs et élus le 28 novembre dernier, au cours de laquelle les facettes de toutes les agricultures du Territoire ont été illustrées à travers visite en ferme et débats

Donner une vision complète des agricultures de ce territoire constituait le pari relevé par les agriculteurs de cette COMCOM constituées de 23 communes.

Les agriculteurs, avec l'animation des conseillers territoriaux de la Chambre d'agriculture, ont souhaité ainsi positionner l'agriculture au centre de ce territoire rural. L'agriculture de la COMCOM c’est plus de 30 % des entreprises de ce territoire avec seulement 4 % de la population, elle pèse quelque 30 millions d'euros de chiffre d'affaire avec d'importantes variations de taille, de dimension économique et d'activités.

Des productions ovines qui occupent et entretiennent l'espace, des productions végétales spécialisées au sud de la COMCOM, une activité caprine particulièrement dynamique, et des productions bovines qui valorisent le potentiel et le savoir faire en lait et viande. La diversification fait partie intégrante de la dynamique locale avec des productions de semences, de PPAM et d'arboriculture, de volailles (gras et volailles maigres) sans oublier la production trufficole.

Sur le GAEC Fraysse des camps à Escamp : le pastoralisme au centre des échanges
Sur le GAEC Fraysse des camps à Escamp : le pastoralisme au centre des échanges

Cette diversité a constitué le fil conducteur de la Journée découverte proposée aux élus des communes de la COMCOM et à son Président Jacques POUGET.

Trois étapes ont balisé la journée : à Escamps sur l'élevage ovin viande de la ferme FRAYSSE, à Beauregard sur l'élevage bovin des frères VALETTE et sur l'exploitation orientée sur l'arboriculture des frères LUC à Belfort du Quercy. Autant de relais qui ont permis d'expliquer et d'illustrer les enjeux que représentent ces agricultures sur le territoire et d'engager des débats francs et ouverts sur des thèmes tels que le pastoralisme, la production d'énergie renouvelable, l'irrigation, l’agriculture BIO, la restauration collective, la problématique de la main d’œuvre, avec un point commun à toutes : la délicate question du renouvellement des générations. Toutefois, une forte représentation de jeunes agriculteurs présents tout au long de la journée, illustrait de façon éclatante la vitalité de ce territoire et de la volonté d'y faire avancer une agriculture porteuse d'économie et d'emploi.

Un déjeuner préparé par les agriculteurs, composé de produits exclusivement issu du territoire, a permis à Vidaillac, d'engager des échanges riches et constructifs.

Cette journée, appréciée des élus devrait permettre de déboucher sur une organisation du dialogue entre les agriculteurs, les élus et les habitants citoyens de la COMCOM autour d'un projet agricole ambitieux. Tel était du moins le souhait exprimé par les agriculteurs à l’issue de cette journée.

Quelques moments forts de la journée en image

COMCOM pays de lalbenque-Limogne, l'agriculture dévoile ses atouts

A table à Vidaillac : avant de partager les produits du territoire , une présentation des valeurs de l’agriculture locale aux nombreux élus présents à travers le diagnostic réalisé par la Chambre d’ agriculture représenté par ses conseillers (P HERIN et V AUDOUIT), S PONS et JC COUDON responsables professionnel du Pôle Entreprise et territoire.

COMCOM pays de lalbenque-Limogne, l'agriculture dévoile ses atouts

Sur l’exploitation de Thierry et Daniel VALETTE ce sont les productions bovine et de canards gras qui étaient au carrefour des discussions avec les élus : recherche de valeur ajoutée à travers un engagement coopératif (veau d’Aveyron) et démarches collective de production, transformation et vente (Les fins gourmets).
Le travail, mais aussi l’autonomie de l’exploitation ont été également largement débattus.

COMCOM pays de lalbenque-Limogne, l'agriculture dévoile ses atouts

G LUC a pu présenter aux élus l’évolution de l’exploitation gérée aujourd’hui avec son frère. Une réorientation volontaire vers des cultures spécialisées grâce à la capacité d’irrigation crée et renforcée depuis : semences, noix, pommes et prunes. La conversion en cours vers le bio des vignes et de nouveaux équipements de conditionnement et cassage des noix permet au GAEC d’augmenter ses créneaux commerciaux et de conforter l’emploi avec 2 salariés.

Quelque chiffres

COMCOM du Pays de Lalbenque-Limogne, l'agriculture dévoile ses atouts