Vous êtes ici : Accueil > Information de votre Chambre d'Agriculture > Actualités >  3e édition des trophées de la Bioéconomie

3e édition des trophées de la Bioéconomie

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page

La bioéconomie devient une réalité de marché avec les nombreux exemples que ces trophées révèlent.

La valorisation de la biomasse agricole, forestière et aquacole permet de produire des matériaux biosourcés, des molécules de chimie des végétaux et des Bio-énergies répondant au besoins de la société. Cette économie verte est capable de fournir des services écosystémiques et de réduire notre dépendance aux ressources fossiles vouées à disparaitre. Cette nouvelle économie décarbonée (fondée sur le carbone renouvelable et non plus fossile) contribue à la transition écologique attendue de tous les citoyens.

Vous trouverez l'ensemble des éléments du concours et le dossier de candidature sur le site de la DRAAF.

Le dépôt des dossiers est fixé au plus tard au 15 novembre 2020,  par envoi électronique à la DRAAF (valerie.martel@remove-this.agriculture.gouv.fr).

Pour participer, c'est simple, rapide et sans document à joindre.
Le dossier n'est pas compliqué à remplir mais, il doit faire apparaître une solution biosourcée innovante (débouché nouveau), aboutie, non alimentaire, correspondant aux attentes du consommateur ou de l'industriel utilisateur, une création de valeur à tous les niveaux de la chaine, un ancrage territorial, un process durable, et une démarche favorisant la structuration de filière avec si possible la mise en place de la contractualisation pour sa commercialisation.

Ces projets mettent en valeur notre territoire et sont une vrai opportunité pour nos filières agricoles et industrielles en terme de création de la valeur en terme de débouchés, d'emplois ruraux non délocalisables, et de collaboration entre les parties amont et aval des filières.
Le plus bel exemple dans notre région, fut le projet FOLLIVARDE porté par le laboratoire AkiNao près de Perpignan, prix national 2020, avec la mise au point d'une production de bio-contrôles, alternatives aux pesticides conventionnels avec un bio-fongicide et un bio-herbicide à partir d'une plante endémique et invasive du littoral Roussillon, l'inule visqueuse.

Cette année, la récompense ne sera pas d'ordre financier, mais les lauréats bénéficieront d’un accompagnement, en termes de communication et de conseils notamment de la part des organismes bancaires sponsorisant ces trophées.