Vous êtes ici : Accueil > Agro-environnement > Agroécologie > Qualité de l'eau > Les captages Grenelle

Les captages Grenelle

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page

Les captages Grenelle

Les ministères en charge du développement durable, de la santé et de l'agriculture ont publié en 2009 une liste nationale de 507 captages d'eau potable parmi les plus menacés par les pollutions diffuses.

Les décisions de la conférence environnementale de septembre 2013 conduisent à rajouter près de 500 nouveaux captages prioritaires.
Ces captages sont classés sensibles selon trois critères :
> la dégradation de l'eau par les nitrates et/ou les pesticides,
> le caractère stratégique de la ressource,
> la volonté de reconquérir la qualité de la ressource.

L'objectif est d'assurer la protection des aires d'alimentation de ces captages vis à vis des pollutions diffuses par la mise en place d'un programme d'actions spécifiques sur les zones agricoles et non agricoles.
Ce programme d'actions est établi, en concertation avec les acteurs locaux (maîtres d'ouvrage des captages, profession agricole, élus, services de l'Etat,...) pour répondre aux problématiques définies lors de la réalisation d'un diagnostic de territoire.

Dans le Lot, les trois captages « Grenelle » sont tous situés dans la basse vallée du Lot :
> Captage de Beyne à Douelle,
> Captage de Parnac,
> Captage de Lenclio à Mauroux.

 

Les Plans d'Action Territoriale (PAT)

Les Plans d’Actions Territoriaux (PAT) sont des programmes d’actions définis pour une période de 5 ans.
Ils ont pour objectif la protection de la ressource en eau vis à vis des pollutions phytosanitaires ou nitrates.

Impulsés par l’Agence de l’Eau Adour–Garonne, ils résultent d’un travail partenarial local important et de la synergie des différentes politiques de protection de nos ressources en eau :
> européenne avec laDirective Cadre sur l’Eau (DCE),

> nationale avec le plan Ecophyto 2018 issu du Grenelle de l’environnement : l’objectif est de supprimer les molécules les plus dangereuses et de réduire de 50 % l’usage des pesticides.

Les actions mises en œuvre concernent tous les acteurs du territoire :
> Grand public
> Agriculteurs
> Collectivités

Sur le département 4 PAT dont 2 sont en cours :
Le PAT Célé
Le PAT Basse Vallée du Lot

Le PAT Célé - Rance - Veyre (2017 - 2021)

Le territoire de ce PAT regroupe l’ensemble des communes des bassins versants de la rance et Célé.

> Les actions du PAT

L’objectif des actions mises en place est de limiter les risques de pollution bactériologique et par les nitrates.
Le PAT Célé est animé par le Syndicat mixte du bassin de la Rance et du Célé en collaboration avec les Chambres d'Agriculture, l’ ADASEA d'Oc et l'Agence de l'Eau Adour-Garonne. D’autres partenaires techniques interviennent également dans la démarche : Services de l’état, coopératives agricoles, Communautés de communes, Parc naturel régional des Causses du Quercy, CPIE de Haute Auvergne, etc...
L'Agence de l'Eau Adour-Garonne, les Conseils Régionaux d'Auvergne et de Midi-Pyrénées financent ce programme.

Les actions à destination desexploitants agricoles permettent de :
- Limiter les accès directs des animaux aux cours d’eau.
- Améliorer la gestion des effluents d'élevage dans les bâtiments.
- Favoriser le raisonnement de la fertilisation.
- Généraliser la mise en place de bandes enherbées en bord de cours d'eau.
- Former les agriculteurs et les conseillers aux pratiques respectueuses des milieux aquatiques.


> Pour plus d'informations

Contacter Jessica VEYRE

Visitez le site du Syndicat du Bassin de la rance et de Célé


^ Retour à la liste des PAT du Lot

 

Le PAT Basse Vallée du Lot (jusqu'à décembre 2017)

 

Le territoire de ce PAT regroupe 45 communes du bassin versant du Lot ; il est particulièrement vulnérable aux pollutions de l'eau de par son réseau hydrographique dense et son sous-sol karstique très vulnérable aux pollutions.
 

> Principales caractéristiques du territoire

- 17 captages d’eau potable, tous en eaux souterraines, dont la Source Bleue et les Chartreux qui alimentent 80 000 habitants soit prés de la moitié de la population lotoise
- 45 000 habitants
- 45 communes dont la préfecture
- 830 exploitations agricoles
 

> Les actions du PAT

L’objectif des actions mises en place est de limiter les risques de pollution par les produits phytosanitaires.
Dix maîtres d’ouvrage sont chargés de la mise en œuvre de 45 actions. Ce sont les communes et communautés de communes, la Chambre d’Agriculture, le Syndicat de défense du vin AOC Cahors, la Fédération des CUMA du Lot, la FREDEC, la Fédération Départementale des chasseurs, AQUARESO, le Conseil Départemental du Lot.
L’ADASEA d'Oc a en charge l’animation, la coordination et le suivi de ce programme d’actions. Ces mesures sont soutenues financièrement par l’Agence de l’Eau Adour-Garonne, l’Etat, l’Europe, le Conseil Régional de Midi-Pyrénées et le Conseil Départemental du Lot.

Pour les particuliers
- Information et sensibilisation sur la réduction de l’utilisation de produits phytosanitaires,
- Animations et conférences avec interventions d’experts,
- Mise en place d’une charte du jardinier éco –responsable par la ville de Cahors.

Pour les collectivités
- Mise en place d’une charte des bonnes pratiques phytosanitaires,
- Réalisation de plans de désherbage communaux,
- Formation des agents,
- Aides aux investissements permettant de limiter ou de supprimer l’utilisation des produits phytosanitaires.

Pour les exploitants agricoles
Mise en place de Mesures agroenvironnementales visant à :
- Diminuer les doses de produits employés,
- Implanter des couverts enherbés pour limiter le transfert des polluants vers l’eau,
- Produire en agriculture biologique,
- Formations des exploitants et salariés agricoles,
- Aides aux investissements permettant de limiter ou de supprimer l’utilisation des produits phytosanitaires,
- Réalisation d’une étude permettant la mise en place d’aires de lavage et de traitement des effluents phytosanitaires collectives.

Suivi et amélioration des connaissances
- Mise en place de suivis complémentaires des teneurs en pesticides des eaux,
- Réalisation de traçages hydrologiques destinés à l’amélioration de la connaissance des ressources en eau.

> Téléchargez la plaquette d'informations du PAT Basse Vallée du Lot

> Pour plus d'informations

Contacter Nathalie ROSSI-LARRIEU


^ Retour à la liste des PAT du Lot

 

Actualités

Les dernières actualités sur les captages Grenelle

lundi 22 juillet 2019

vendredi 30 mars 2018


Contacts


CHAMBRE D'AGRICULTURE
DU LOT

Nathalie ROSSI-LARRIEU

430 avenue Jean Jaurès
CS60199
46004 CAHORS CEDEX 9

Tél. : 05 65 23 22 75
Fax : 05 65 20 39 29
Mobile : 06 87 78 76 71

Email : n.rossi-larrieu@remove-this.lot.chambagri.fr

____________________________________

CHAMBRE D'AGRICULTURE
DU LOT

Jessica VEYRE

Z.A. de Ribaudenque
46120 LACAPELLE-MARIVAL

Tél. : 05 65 34 99 83
Mobile : 06 25 76 26 10

Email :j.veyre@lot.chambagri.fr