Vous êtes ici : Accueil > Agro-environnement > Agroécologie > Innov'action > Les semences potagères pour valoriser les petites surfaces irrigables

Les semences potagères pour valoriser les petites surfaces irrigables

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page

Chambre d'Agriculture INNOV'ACTION 2016

Depuis trois ans, les Chambres d’Agriculture ont initié une démarche Innov'Action pour mettre l’innovation agricole en avant. elles organisent sur toute la région des visites d’exploitations pratiquant de nouvelles cultures ou modes de production. Sur le Lot, c’est la culture de semences potagères à forte valeur ajoutée qui a été mise en lumière sur la ferme de Cédric Bénech à Calvignac.

Cédric BENECH avait été l'un des premiers agriculteurs à chercher à se diversifier il y a quelques années, avant la baisse des surfaces de maïs semence. Son conseiller agricole, Pascal HERIN, a alors initié une démarche d'information auprès des semenciers de potagères.

Depuis lors, un groupe d’agriculteurs de la vallée du Lot s'est lancé dans la production de semences potagères : carottes, oignons, bunshing oignon, choux, poireaux…

On ne le sait pas mais une des sociétés leader de ce marché, l’entreprise Asteraseed, est régionale puisque fondée par des agriculteurs de l’Aude. Une autre société, Vikima, danoise, travaille également dans notre région où elle fait produire ses semences.

Ces deux entreprises, parmi d’autres, sont spécialisées dans la vente de semences potagères et recherchent de nouveaux producteurs sur nos départements afin d’avoir des îlots suffisamment isolés des autres zones de production.

Productions sous contrat

Monsieur Daniel PUJOL, l’un des fondateurs de la société Asteraseed, présentait son entreprise qui travaille depuis 35 ans dans le secteur, a connu un fort développement et exporte aujourd’hui 80 % de ses semences dans le monde entier (USA, Japon…). Elle produit une trentaine de variétés potagères et est très présente sur l’Aude et le Tarn. Mais elle souhaite trouver de nouveaux îlots et s’est implantée dans le Gers et sur le Lot (Quercy Blanc et Vallée du Lot). Elle propose des cultures sous contrat avec un appui technique rapproché pour un suivi régulier des parcelles. Monsieur PUJOL expliquait que les cultures potagères vont des plus faciles (carotte, coriandre…) aux plus compliquées (poivron…) avec des marges brutes qui varient de 1200 à 25000 €/ha. Les producteurs qui se lancent sont conviés à commencer par les plus faciles.

Cultures pointues

Ces semences exigent néanmoins un bon niveau technique et un suivi particulièrement pointu pour assurer les récoltes et les rendements.

Outre le respect des distances d’isolement, il faut réussir les semis, prévenir les attaques des maladies et des ravageurs, et assurer l’irrigation au bon moment. Evidemment, les conditions météorologiques demeurent déterminantes pour mener des potagères à bon port. C’est donc un savoir-faire nouveau qu’il faut acquérir comme en témoignait Cédric BENECH : « Je cultive des oignons, des bunshing oignons, des carottes… ce sont de petites parcelles qu’il faut surveiller très régulièrement et interroger le technicien à la moindre alerte ou en cas de doute. Ces productions s’adaptent très bien à nos sols et à nos structures. Avec la pratique et l’acquisition du savoir-faire, on arrive à sortir de belles marges, ce qui confirme l’intérêt économique de ces semences potagères... »

La société Asteraseed compte développer ses contrats pour atteindre 80 à 100 ha sur notre département en 2017. Elle étudie donc toutes les propositions des agriculteurs motivés par ce nouveau créneau.